• Alice au royaume des vents (intro)

                       - Alice ne te roule pas dans l'herbe ainsi ! Regarde tes cheveux.                                                                                     Cette dernière poussa un long soupir et retourna s'asseoir près de son aînée. Elle jeta un coup d'oeil sur le livre qui intéressé tant sa soeur. Un livre avec une toute petite écriture et aucune image. Quoi aucune image ? Et pas de dialogue ! Alice regarda la couverture : "Généralités et psychologies des bonnes manières". Quelle idée de lire ça un dimanche ensoleillé ! Et quelle idée de le lire tout court ! En attendant elle s'ennuyait drôlement. Surtout que sa petite minette, Nelli, dormait maintenant. Nouveau soupir. Elle s'adossa sur le gros tronc du chêne et regarda l'herbe toute verte à ses pieds. Soudain apparut au milieu du pré, un adorable petit lapin blanc comme vous n'en avez jamais vu. Avec une jolie petite queue blanche comme la neige, des grands yeux blanc et un jolie veston noire. "Qui lui va vraiment bien" pensa Alice. Il s'arrêta, remua son petit museau rose et agita ses oreilles duveteuses. Il marchait sur ses pattes arrière, regardant la montre qu'il sortait de sa veste. Brusquement, il fit un bond et couina : " Ohlàlà !! Mais je suis en retard, en retard ! Très en retard !!" Et ni une, ni deux, le lapereau si mignon partit en galopant. La jeune fille pensa tout haut :                                                                         " Quel dommage ! Il était trop chou à sa belle montre !"                                                                                 A ses mots elle sursauta. Un lapin avec une montre qui parle ? C'est tout sauf ordinaire ! Elle sauta sur ses pieds, attrapa Nelli au passage et lança :                                                                                                                                                     "Je reviens tout de suite !"                                                                                                                                               Mais sa soeur était trop absorber pas sa lecture pour l'entendre. la jeune fille courut en dérapent sur l'herbe constamment, sa chatte serrait contre elle. Elle aperçut enfin la petite bête derrière un bosquet qui piallait : "Vite, vite,vite, vite, vite, vite !!" Alice le héla :                                                                                                                                                                "Attendez-moi s'il-vous-plaît !"                                                                                                                                         Mais il était déjà loin... Notre héroïne recommença sa course-poursuite ausii vite qu'elle le pouvait. La pauvre Nelli s'accrochait tant bien que mal en espèrent que cela se finisse vite. Le poursuivit sauta soudain dans un trou. Alice arriva, complètement essoufflée, et se pencha sur ce qui n'était pas un trou mais... une petite porte. Elle était d'un bleu scintillant à même le sol, à l'horizontale. La jeune fille y colla son oreille et toqua. Pour toute réponse, elle entendit de l'autre coté une sorte de sifflement assez doux. Alors que cette dernière allait toquer à nouveau, la porte s'ouvrit d'un coup, libèrent un vent puissant. Alice tomba la tête la première dans un tunnel, ne pouvant lutter contre le souffle infernal. Sa minette fut balayer avec elle et toute deux sombrèrent dans le noyau en hurlant et miaulant de terreur.

     

     

    Alice au royaume des vents (intro)

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Février 2014 à 15:19

    vraiment, vraiment cruche Alice !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :